ASIE/VIETNAM – En ce mois missionnaire, le don de nouveaux prêtres pour la mission

 10 total views,  1 views today

Ho Chi Minh Ville – En ce mois missionnaire et avec la reprise des activités pastorales après le ralentissement temporaire de la pandémie de Covid, le rythme de la vie de l’Église, les fruits des vocations au sacerdoce et à la vie consacrée fleurissent dans tout le Vietnam. Comme l’a appris l’Agence Fides, dans plusieurs célébrations simples ou avec peu de personnes présentes, mais pleines d’amour et de joie, 46 nouveaux prêtres ont été accueillis par leurs communautés respectives et 8 nouveaux diacres, prêts à se donner au travail pastoral et missionnaire.
“Le prêtre est une personne qui crée une relation spéciale avec toutes les personnes qui l’entourent”, a souligné Mgr Joseph Nguyen Nang, en présidant la messe d’ordination sacerdotale de 19 diacres du séminaire Saint-Joseph de Ho Chi Minh-Ville, le matin du 16 octobre 2021, dans la chapelle du monastère Saint-Joseph. Dans son homélie, le prélat a déclaré : “Le sacrement de l’ordre transforme un homme ordinaire en un pasteur de Dieu. Le prêtre se lie aux personnes qui l’entourent par une relation particulière, car il dirige la communauté du Peuple de Dieu et communique, à travers les sacrements, Jésus-Christ lui-même”.
Toujours à Ho Chi Minh Ville, Mgr Joseph Dinh Duc Dao, ancien Évêque du diocèse de Xuan Loc, a ordonné huit nouveaux prêtres appartenant à la Congrégation du Très Saint Rédempteur, puis a ordonné huit autres religieux rédemptoristes comme diacres. En raison de la pandémie de Covid-19, la messe a été célébrée simplement au sein de la congrégation, en l’absence des parents et amis des candidats et en présence de quelques membres seulement de la congrégation. L’Évêque a rappelé aux candidats au sacerdoce qu'”ils ont été choisis pour servir Dieu et son peuple”. Mgr Dao a également invité les candidats à “être connectés à Dieu afin de vivre la Parole de l’Évangile et de servir le peuple de Dieu avec enthousiasme, comme Jésus l’a fait”.
Auparavant, le 13 octobre 2021, Mgr Peter Nguyen Van Vien, Administrateur Apostolique du diocèse de Hung Hoa, dans le nord du Vietnam, avait présidé à l’ordination de 11 diacres, dont un de l’ethnie Hmong, le peuple qui habite les montagnes des hauts plateaux du centre du Vietnam. Le père Joseph Ma A Ca est le premier prêtre parmi les personnes issues de cette minorité ethnique.
Selon le nouveau prêtre hmong, “sa priorité est d’évangéliser et de donner la Bonne Nouvelle à ce peuple indigène, d’éduquer les jeunes et de les aider à préserver leur culture, leur tradition et leur langue”. Nombreux sont ceux qui pensent que l’ordination sacerdotale du père Joseph Ca sera un élan pour diffuser la parole de l’Évangile aux personnes issues de groupes indigènes dans les zones montagneuses reculées où vit le peuple Hmong, dans la pauvreté, dans des régions où il est difficile de voyager et de porter la semence de la foi. La présence du premier prêtre pourrait servir d’exemple aux jeunes Hmongs pour répondre à l’appel de la vocation et servir leurs communautés indigènes.
“Dès le début, le Seigneur m’a aimé et m’a choisi parmi les autres. Et maintenant, je monte à l’autel avec joie. J’offre à notre Seigneur mon âme et mon corps, qui sont aussi blancs que la lumière resplendissante. Je répands la bonne nouvelle à chaque pas pour sauver les hommes de toutes les nations” : telles sont les paroles des rites d’introduction chantés au début de la messe d’ordination sacerdotale de six diacres, célébrée le matin du 18 octobre dans l’église de la paroisse de Tra Kieu, connue sous le nom de Centre de pèlerinage de la Bienheureuse Marie, dans le diocèse de Danang, au centre du Vietnam. “Les six nouveaux prêtres appartiennent au Seigneur et continuent de marcher sur le chemin parcouru par Jésus”, a déclaré Mgr Joseph Ngan. “Ils ont commencé à vivre une nouvelle vie consacrée dans un esprit de service, d’amour et de pardon, afin de ramener les brebis égarées vers le Père et d’approcher ceux qui ont besoin de la miséricorde de Dieu”.
S’adressant aux personnes présentes, Mgr Ngan a souligné le rôle du sacerdoce dans la vie sociale actuelle, rappelant aux nouveaux prêtres qu’ils doivent vivre “comme le levain qui fermente pour la vie et comme la lumière qui brille sur la terre”. En particulier, les prêtres doivent “renforcer leur fidélité à suivre le Christ dans les épreuves de notre temps”, a-t-il déclaré. En effet, “sans amour, tout devient insignifiant”, a-t-il ajouté. “Seuls ceux qui sont remplis d’amour et de grâce peuvent partager cet amour avec les autres et servir leur prochain, en se sacrifiant pour aider les autres, comme l’a fait notre Seigneur, Jésus”, a-t-il conclu.