OCÉANIE/AUSTRALIE – Aider les enfants défavorisés à devenir de bons adultes : Journée de mission des Sœurs du Bon Pasteur en Thaïlande

 19 total views,  1 views today

Sydney – Catholic Mission Australia, le nom sous lequel sont connues les Sociétés Pontificales Missionnaires d’Australie, à l’occasion du mois annuel de la mission en octobre, a lancé un appel pour soutenir en particulier le travail des Sœurs du Bon Pasteur en Thaïlande, qui s’occupent d’enfants issus de milieux vulnérables et défavorisés, à travers le Kindergarten Centre.
“Chaque année, l’avant-dernier dimanche d’octobre est consacré à la Journée mondiale des missions et c’est un rappel habituel de l’importance du travail missionnaire”, explique le Directeur National de la mission catholique, le père Brian Lucas, dans la note envoyée à l’Agence Fides. ” Nous ne pouvons que parler de ce que nous avons vu et entendu, et notre baptême nous appelle à être des disciples missionnaires. Par la prière et le soutien matériel, nous atteignons les Églises missionnaires, celles qui sont persécutées, fragiles et dépourvues des ressources que nous considérons souvent comme acquises”, souligne le père Lucas. Le centre de jardin d’enfants, géré par Sœur Chalaad et les Sœurs du Bon Pasteur, a été ouvert pour accueillir les enfants des femmes qui travaillent au centre de formation des Sœurs du Bon Pasteur de Fatima, un atelier de formation pour les femmes issues de milieux défavorisés. Depuis, la crèche s’est agrandie pour accueillir les enfants de la région qui, autrement, n’auraient pas accès à l’éducation de la petite enfance.
“La plupart des enfants qui fréquentent le centre viennent de familles pauvres du quartier”, explique Sr Chalaad, citant en exemple Samorn et sa fille de cinq ans, Kusa. Samorn n’a pas terminé l’école primaire et a commencé à travailler à plein temps alors qu’il n’avait que 12 ans. Comme tous les parents, Samorn souhaite que Kusa ait de meilleures perspectives de vie qu’elle : “Je veux que ma fille finisse l’école, je veux qu’elle puisse subvenir à ses besoins à l’avenir”.
À l’école maternelle, chaque enfant dispose d’un espace pour accéder à l’éducation, aux soins de santé et aux repas nutritionnels, et est aidé à développer une estime de soi positive dans un environnement où il peut apprendre et grandir en toute sécurité. Le jardin d’enfants s’occupe de plus de 100 enfants. “Si les enfants ont la possibilité d’étudier et d’aller à l’école, ce sera une très bonne opportunité pour eux. En travaillant avec les enfants, je peux voir comment ils peuvent devenir de bons adultes à l’avenir”.
L’objectif principal de l’école maternelle est d’aider les enfants en situation difficile à recevoir des soins éducatifs adaptés à leur âge, en leur offrant un espace sûr pour apprendre et grandir, et de créer une relation de collaboration avec les familles.